• Català
  • Español
  • English
  • Français
  • Български
  • Română
28/11/2016

AREMA a gagné l'exécution des travaux pour la élimination de l'azote de la STEP de Banyoles

Réalisation du projet de la station d'épuration des eaux usées Banyoles

Le but du projet est l'expansion de la capacité de traitement de la station d'épuration du Terri (Station d'Épuration de Banyoles), en raison de la nécessité de réduire la concentration d'azote a la sortie de l'eau traitée et fournir au système une plus grande capacité à absorber les variations de charge.

Le nouveau système de traitement doit être adapté aux conditions existantes en raison de l'espace disponible pour la construction et l'intégration avec l'environnement de la station. La solution mise en œuvre prend en compte des critères techniques, en donnant la priorité à la performance d'élimination de l'azote et économique, compte tenu a la fois les coûts d'investissement et les coûts d'exploitation et d'entretien des installations

Les travaux à faire pour arriver à la nouvelle configuration de traitement, un Bardenpho 4 étapes, avec expansion de la zone anoxique et avec addition du méthanol, sont essentiellement la modification du bioréacteur actuel, reconvertir une des enceintes de décantation primaire que deviendra une chambre primaire anoxique et construire un nouveau décanteur primaire.

Le nouveau décanteur primaire serait construite à l'espace occupé par l'ancien traitement physico-chimique, qui sera détruit, et que actuellement c’est utilisé comme enceinte de distribution.

On doit aussi construire une nouvelle enceinte de distribution par l'entrée a les réacteurs biologiques et une nouvelle enceinte de connexion depuis le début jusqu'à la nouvelle chambre de prétraitement.

De plus, on construira une nouvelle voie de by-pass à la sortie du prétraitement et un autre by-pass après la dérivation des clarificateurs primaires.

Les travaux seront complétés par l’installation d'un nouveau réservoir de méthanol, la mise en œuvre d'un système automatisé pour réguler et contrôler l'apport d'oxygène et du méthanol, et le remise à neuf et de l'urbanisation de l'environnement. des nouvelles installations et des installations rénovées.

Le temps d'exécution prévu est de 11 mois.